David Yazbeck

ADMIS AU BARREAU de l’Ontario en 1993

1991 LL.B., Université Queen’s

1988 B.A. spécialisé, Philosophie et Sciences politiques, Université McMaster

ACTIVITÉS ET ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES

  • Barreau de l’Ontario
  • Association canadienne des avocats du mouvement syndical (ACAMS)
  • Association du Barreau du Comté de Carleton (ABCC)
  • Président d’honneur, Musée de l’histoire ouvrière
  • Membre, conseil d’administration, Musée de l’histoire ouvrière
  • Trésorier et membre, conseil d’administration, Canadian Artists’ Representation/Le Front des artistes canadiens (CARFAC)
  • Membre, conseil d’administration, Folkrum Ottawa Community Music Venue
  • Membre, conseil d’administration, Copyright Visual Arts/Droits d’auteur Arts visuels (COVA-DAAV)
  • Membre, comité consultative, Centre Queen’s pour le droit dans le milieu du travail contemporain

David Yazbeck défend les intérêts des syndicats, des employés et des parties lésées lors de litiges reliés aux relations de travail et aux droits de la personne, et de contrôle judiciaire, d’appels, et de revendications fondées sur la Charte canadienne des droits et libertés, principalement à l’échelon de la fonction publique fédérale.

Il possède une expertise particulière dans les causes liées à la liberté d’expression des employés et à la dénonciation. Il a d’ailleurs plaidé la plupart des causes faisant jurisprudence dans ces domaines, en particulier concernant la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles et le Commissaire à l’intégrité du secteur public. En 2014, David était invité à participer à un groupe de travail, établi par le Groupe CSA, qui a produit et a publié en 2015 un Guide sur la procédure en matière de dénonciation pour les organismes. En 2017, David était invité à être un témoin devant le Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires (OGGO) quand le Comité a fait son examen de la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles. Aussi en 2017, David était engagé à être un panéliste expert canadien pour la Commission européenne pour leur étude sur les lois sur la protection des divulgateurs et la preuve empirique de ces protections.

David est régulièrement appelé à plaider devant des conseils d’arbitrage, des commissions des relations de travail, des tribunaux des droits de la personne et d’autres tribunaux, tous niveaux confondus. Il possède une importante expérience de plaidoirie devant la Cour fédérale et la Cour d’appel fédérale en matière de requête en contrôle judiciaire et d’interjection d’appel. Il est souvent appelé à agir à titre de conseiller juridique ou de mandataire devant la Cour suprême du Canada.

David a enseigné le droit du travail appliqué à la fonction publique à des militants syndicaux, au Collège canadien des travailleurs, dans le cadre du programme d’internat, ainsi qu’à l’école d’hiver de la région de l’Ontario, organisée par le Congrès du travail du Canada. Il prend souvent la parole lors de conférences portant sur divers sujets liés au droit du travail et aux droits de la personne, notamment pour Reach Canada, un organisme de défense des droits des personnes handicapées.

David exprime sa passion pour la musique en réalisant et en animant le Thursday Morning Special Blend, une émission de radio diffusée tous les jeudis matins à 8 h, sur les ondes de CKCU 93.1 FM. David anime cette émission depuis 2004 et a interviewé des centaines d’artistes et de musiciens de partout au monde. Il fait partie du jury de la Foundation to Assist Canadian Talent On Record (FACTOR), qui octroie des prêts et des bourses à des artistes canadiens émergents. Il y a quelques années, David était reconnu par Ottawa Magazine comme un « Ottawa mover and shaker ».

Finalement, David ne limite pas son engagement et son plaidoyer aux musiciens. David a gagné une action majeure concernant la Loi sur le statut de l’artiste et continue de fournir des conseils et de promouvoir les artistes visuels par son engagement avec CARFAC et COVA-DAAV. À la fin de 2018, David a présenté, sur la part de COVA-DAAV, des recommandations concernant les amendements à la Loi sur le droit d’auteur que le Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie révisait.